J’ai lu « Supermad », Campus drivers, tome 1 de C.S. Quill

J’ai lu – Roman, romance YA

Bonjour à tous, j’ai lu le tome 1 de Campus Drivers, voici ma chronique !

Résumé par Hugo Roman – New romance

L’année universitaire qui débute promet d’être radieuse pour Lane O’Neill. Campus Drivers, l’application qu’il a fondée avec ses meilleurs amis, cartonne. Le concept est simple : jouer les taxis pour étudiant, au volant de voitures de collection. Les filles en raffolent, et les quatre chauffeurs ont à coeur de ne jamais décevoir leur clientèle.
Lane n’a qu’un seul défaut aux yeux de la gent féminine : il ne s’attache pas. Jamais. Dès qu’il pousse la porte de chez lui, il aspire à ce qu’on lui fiche la paix.
Alors comment se retrouve t-il à héberger Lois Hogan, la fille que son voisin vient de larguer?

 

Ma chronique

 ⭐⭐⭐⭐💫 / 5

Déjà il m’a fallu pas mal de temps pour choisir la note que j’allais mettre à ce livre, je trouve que c’est toujours dur pour les livres New Romance parce que je compare ces livres à d’autres qui n’ont strictement rien à voir… Alors 3/5 ou 3,5 ou bien 4, je ne savais pas trop 🤔, mais ce sera bien un 4 ! Pour être tout à fait honnête, j’avais des énormes aprioris, je m’attendais à une histoire trop simple, une romande d’adolescents tirée par les cheveux ET j’ai été très mauvaise langue ; heureusement.

Ce premier tome introduit la bande de potes ayant créée une application mobile : cette application style Uber permet aux étudiantes (mais surtout aux étudiantEEEEs !) de réserver leurs services de taxi pour se déplacer autour du campus. Cette idée était brillante puisque manifestement le campus est immense, et les sorties/soirées étudiantes, elles, sont très nombreuses.

Lane est un des fondateurs de cette applications, et propose ses services de conducteurs. Il faut déjà noter que tous les membres de cette bande aiment beaucoup les voitures – ça m’a fait peur au début d’ailleurs car personnellement je ne suis pas hyper fan de mécanique. Mais pas d’inquiétude, le livre ne fait jamais l’objet d’une leçon en mécanique ou carrosserie !

Lois, de son côté, démarre sa première année. Elle est en couple depuis… presque toujours en fait, jusqu’à ce qu’elle se fasse larguer juste avant son premier jour à l’université. Elle se retrouve à la rue, et par la force des choses, elle va surtout dormir sur le canapé de Lane, un blasé des sentiments.

Le cadre est donc le suivant : un bourreau des cœurs et une fille extrêmement triste de s’être fait larguée se retrouve à cohabiter.

J’ai été séduite par cette histoire d’amitié, d’amour, écrite simplement mais qui m’a complètement happée. Les personnages sont super attachants, et on a aucune difficulté à se situer, à retenir qui est qui, qui est ami avec qui etc. L’histoire est très sympa, et assez légère. Elle amène une certaine profondeur chez les personnages, et leurs personnalités ne sont pas trop clichées.
J’ai hâte de découvrir les autres tomes pour voir si cela est aussi agréable que le premier. J’ai peur de m’être « trop » attachée aux deux personnages principaux et d’être déçue de ne pas les retrouver aussi souvent 🤔😅, mais je me laisserai quand même tenter… J’ai lu énormément de chroniques sur la suite, et jusqu’à maintenant, aucune n’était négative j’ai donc énormément d’espoir. De plus, cette fois-ci, je ne pars pas avec des aprioris !

 

Si vous l’avez lu, ou si ça vous dit bien, n’hésitez pas à commenter l’article ou à me retrouver sur Instagram !


À très vite pour d’autres chroniques…

Mathilde

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.