J’ai décidé de me mettre au CrossFit ! – Introduction

Sport – CrossFit, Episode 1

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous allons parlé CrossFit, dans cet article je vais vous introduire le CrossFit et vous présenter ce que j’ai appris au cours des premières semaines, mais aussi ce que j’aurais aimé lire avant de commencer.

Encore une fois, je ne suis pas professionnelle du sport MAIS je pense que cela peut intéresser pas mal d’entre vous, notamment lorsque c’est écrit par une « novice », let’s go !

Pourquoi ai-je commencé le CrossFit ?

Je ne vais pas mentir, j’ai clairement été influencée par l’effet de mode alors merci les réseaux !

Je faisais du sport presque quotidiennement et j’étais arrivée au physique que je souhaitais donc pour moi c’était le moment idéal de démarrer une nouvelle activité sportive. A mes yeux, le CrossFit me permettait de devenir plus athlétique, plus performante.

J’ai recherché une salle de CrossFit sur Paris : on appelle ça une Box ! J’ai rapidement décidé de visiter la box Reebok CrossFit Louvres, qui possède 2 boxs, les deux atteignables grâce à mes petites jambes.

La visite était super, on m’explique le concept en gros, on me dit que je dois effectuer 3 séances d’initiation qui me présentera la théorie générale du CrossFit : pas de problème, mon copain et moi sommes lancés dans l’aventure CrossFit. 

Crossfit dessin

Le CrossFit, c’est quoi ?

Rapidement, il est important de préciser que le CrossFit est une marque déposée qui détermine ainsi ce qu’est la pratique sportive appelée crossfit.

Le CrossFit rassemble 3 grandes pratiques sportives :

  • La gymnastique : tous les exercices sans matériel, au poids du corps;
  • L’haltérophilie;
  • Le cardio : corde à sauter, rameur, skierg, vélo, course, etc.

Via le CrossFit on tente d’améliorer pleiiiiiiiiiiiiiiiiiiin de compétences athlétiques : la force, l’équilibre, la souplesse, la puissance, l’endurance cardio, l’endurance musculaire, la puissance, la vitesse, l’équilibre et j’en passe !

Et l’entraînement concrètement ?

Une séance complète de CrossFit est un WOD = Workout Of the Day, ce WOD est accompagné d’un « Warm up » (l’échauffement, avant le WOD) et d’une « After Party » (après le WOD, ce moment où tu penses que le/la coach désire ta mort).

Je sais que quand on regarde les comptes de CrossFit sur Instagram, ou juste un WOD sur internet, on a l’impression que c’est du chinois mais il y a une réponse simple : tous les exercices sont nommés en anglais ET ils utilisent des abréviations.

Je peux donner des exemples : HSPU est une pompe en position de « poirier », HandStand PushUp ou encore Power en haltéro va désigner un exercice qu’il faut exécuter depuis le sol.

Franchement au bout de 10 séances, tu connais à peu près le lexique et surtout tu commences à ne plus faire attention, le coach est là pour t’expliquer, t’assurer, te motiver et te coacher (ahah).

Le WOD peut avoir différentes formes :

  • For Time : Exécuter un nombre donné de tours (enchaînement de différents exercices) ou de répétitions (lorsqu’il y a un seul exercice à effectuer) le plus rapidement possible. Il y a un temps « cible » mais le coach te laisse finir ton WOD jusqu’au temps maximum pas d’inquiétude.
  • L’AMRAP : Effectuer le maximum de tours (enchaînement de différents exercices) ou de répétitions (lorsqu’il y a un seul exercice à effectuer) possibles dans un temps imparti = As Many Rep As Possible
  • Heavy day : effectué X séries de X répétitions avec la charge la plus lourde possible. Le temps de repos sera important entre les séries, l’objectif n’est pas d’aller vite mais d’augmenter sa force.
  • L’EMOM : every Minute on the Minute, on doit faire x reps chaque minute pendant x minutes.
  • + parfois cela peut-être un format Tabata : x secondes d’effort, et x secondes de repos pour un ou plusieurs exercices et cela un certain nombre de fois.

Concrètement que tu sois débutant ou pas, à la fin d’un entraînement tu es KO.

Il y a certains mouvements caractéristiques du CrossFit que je n’arriverai pas à exécuter avant un moment je pense… notamment la marche sur les mains (HandStand walk), ou encore les muscle ups (tractions et remontée de la totalité du haut du corps au-dessus de la barre) et même les toes to bar !

Mais ne vous inquiétez pas, c’est aussi le principe d’un entraînement : pour chaque WOD contenant des exercices nécessitant certaines compétences dit « skill », le coach proposera des alternatives, avec différents niveaux de difficulté. Les alternatives ne sont pas un échec, c’est elles qui permettent ensuite d’arriver à exécuter la compétence finale. Pour les WOD consistant à soulever une charge, la première alternative sera simplement d’utiliser une charge plus légère que la charge prescrite (= RX).

En clair, qui que tu sois tu peux faire du CrossFit !

Ah et aussi : ce n’est pas un sport de bourrin, je pense que c’est une idée générale à cause des images de crossfitteurs qui balancent leur barre d’haltérophilie après une répétition : même cette même personne va aussi marcher sur ces mains, puis courir, etc.

Via ce lien, un article proposé sur le site de ma box présentant l’entraînement CrossFit mais aussi son objectif.

Parlons ambiance !

Un WOD c’est la musique à fond, des cris, beaucoup de sueurs mais aussi des encouragements mutuels ! Au CrossFit, on ne regarde pas de travers les personnes autour de soi et on s’encourage.

J’ai trouvé à ma box une ambiance de folie, je pense que c’est d’ailleurs ce qui m’a le plus manqué pendant mes séances durant mes vacances.

S’il y a une compétition, c’est juste 2 potes qui veulent voir qui soulève le plus lourd, ou qui arrive à finir le plus tôt, mais c’est toujours bon enfant.

Je voyais cette ambiance au travers des réseaux mais j’avoue qu’il faut le vivre pour le croire car ça reste un sport avec une dimension personnelle, dans le sens où pour moi c’est très souvent du mental (moi qui dit à moi-même : putain mais bouge ton cul, tire, soulève, allé à fooooond).

Mais alors, qui peut faire du CrossFit ?

Tout le monde. Quel que soit la condition physique au démarrage, quel que soit l’âge, le poids, et même des personnes avec handicap.

Les alternatives et les coachs sont là pour vous aider ! Alors lancez-vous…

 

Le prochain article sera plus axé sur les ‘résultats’ liés à la pratique du CrossFit par rapport à ma propre expérience. Si vous avez des remarques, que cet article vous a plu n’hésitez pas à commenter, partager, et à me retrouver sur Instagram.

A très vite !

Mathilde

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Consommer (mieux) avec des marques/sites responsables

logo hopaal
logo avril cosmétique
logo we dress fair
logo naturalia