J’ai lu « Les Aérostats » d’Amélie Nothomb

J’ai lu – Roman

Bonjour à tous, j’ai lu « Les Aérostats » d’Amélie Nothomb, voici ma chronique !

Résumé des Editions Albin Michel

La jeunesse est un talent, il faut des années pour l’acquérir.

Dans ce nouveau livre, la romancière se raconte à travers le personnage d’une étudiante bruxelloise. Les aérostats sont des aéronefs dont la sustentation est due à un gaz plus léger que l’air. Elle nous emmène pour la première fois dans son pays natal. Ange, 19 ans « mène une vie assez banale » et étudie la philologie. Après avoir répondu à une petite annonce, elle donne des cours de littérature à Pie, un lycéen de 16 ans dyslexique. La romancière souhaitait avec cette rencontre explorer comment deux « très jeunes gens, qui sont chacun à leur manière, très emprisonnés » peuvent s’aider à avancer. « Ange c’est moi à 19 ans » avoue Amélie Nothomb, qui confie avoir également été, au même âge, « terriblement sérieuse » comme son héroïne. « Elle a beaucoup de points communs avec moi » insiste-t-elle, en pointant notamment les études et les difficultés de la jeune femme à rencontrer des amis.

Ma chronique

 ⭐⭐⭐⭐💫 / 5

Nous découvrons deux personnages : Ange, une étudiante en philosophie de 19 ans et Pie, lycéen de 16 ans et dyslexique. Ange donne des cours particuliers de littérature à Pie, dont l’objectif premier est de soigner sa dyslexie. Nous suivons donc leur quotidien pendant un certain temps.

J’ai apprécié ma lecture mais je dois préciser que le livre est très court, et se lit donc en très peu de temps. J’avoue que sur ce point il est difficile de s’accrocher aux personnages, je n’ai presque pas eu le temps pour ça.

Ensuite, j’avoue que je n’ai pas forcément saisi le rôle de certains personnages. La colocataire d’Ange est plus ou moins présente mais lors de ma lecture je n’ai pas compris en quoi elle était utile au roman. Une personne sur #bookstagram m’a dit qu’elle pensait que le personnage servait un petit peu de comparaison, de lien au monde pour Ange qui reste un personnage très solitaire et introverti pour son âge. Je pense que je vais garder cette idée puisqu’au fond j’ai aimé ma lecture donc ce point noir ne doit pas la gâcher !

En bref, j’ai aimé cette histoire, c’était la première fois que je découvrais la plume d’Amélie Nothomb et malgré certaines choses qui me paraissaient superflues, j’ai passé un très bon moment ! C’est pourquoi je vous recommande ce roman. Je vais d’ailleurs m’atteler à découvrir d’autres livres de cette autrice qui m’a accroché à travers une histoire prenante et une fin… étonnante.

 

Si vous l’avez lu, ou si ça vous dit bien, n’hésitez pas à commenter l’article ou à me retrouver sur Instagram !


À très vite pour d’autres chroniques…

Mathilde

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.