Comment j’ai perdu 15 kilos ? Partie 1

Comment j’ai perdu 15 kilos ? Partie 1

J’ai perdu 15 kilos : mon expérience

Partie 1

Bonjour à tous,

A l’heure où je vous écris, j’ai déjà perdu 15,5 kilos en réalité. J’ai envie de vous partager l’essentiel de cette perte de poids par thème. Pourquoi ? Je ne suis pas diététicienne, ni médecin, mais j’ai envie de partager mon expérience car je sais qu’il est difficile d’appréhender une perte de poids, que ce soit avec ou sans aide. Bonne lecture 🙂

Le thème de ce premier article sera : Prendre la décision d’entreprendre une perte de poids

Beaucoup d’entre nous sont déjà passés par une perte de poids, si ce n’est pas le cas un de vos proches ou un de vos amis a partagé cette expérience avec vous. Ici, il est intéressant de voir à quel point la décision, et le démarrage d’une perte de poids sont importants.

Je souhaite partager mon expérience avec vous, qui pourra peut-être aider un ou plusieurs d’entre vous.

Il m’est arrivé très souvent, de dire « C’est parti, je commence un régime maintenant ! », malheureusement le lendemain j’avais une soirée avec des amis, le surlendemain j’étais en voyage et une semaine après j’avais oublié. Disons que le fait de dire « je le fais maintenant » ne constitue pas le début d’une vraie aventure.

Prendre la décision d’entreprendre une perte de poids

Le démarrage

Il faut décider de perdre du poids, il ne faut pas commencer la perte en pensant à un régime contraignant et le faire car « on doit perdre du poids« . L’idée ici est de viser quelque chose de plus grand.

Pour moi, l’objectif était un réel équilibrage alimentaire : je voulais manger différemment, et trouver mon poids de forme par rapport à cette nouvelle alimentation. Je ne me suis pas dit « je vais faire 55 kilos dans 3 mois ».

Le mot régime est un réel frein à la perte de poids, et si vous l’utilisez, il doit se référer à un nouveau régime alimentaire (qui vous rend extrêmement positif et heureux évidemment !).

Les conditions à remplir pour optimiser sa perte de poids

Je ne suis pas diététicienne, je ne suis pas une spécialiste du bien-être mais je sais que pour pouvoir réussir une perte de poids, il faut être psychologiquement en état de la réussir.

Ici, mon point est assez simple : essayez d’entreprendre votre perte de poids lorsque votre vie est relativement stable, et d’éviter les moments à forts changements si possible (typiquement un changement d’étude, d’emploi etc.).

J’ai par exemple tenter de perdre du poids pendant un rythme d’alternance (cours/école) entre 2 villes différentes, résultat ? UN ECHEC.

L’idée est d’ancrer vos nouvelles habitudes dans votre quotidien. Au départ, votre vie doit donc être équilibrée pour que l’effort devienne l’habitude.

De la volonté, un soupçon de discrétion et BEAUCOUP d’optimisme

 Je n’ai pas besoin de préciser que la volonté doit être de mise ! J’ai très souvent décrété que j’allais perdre du poids mais rien ne s’est passé car en réalité je n’avais aucune volonté pour changer.

Avant le dernier point, je vous conseillerai de garder pour vous votre projet avant que les premiers résultats arrivent. Cela permettra de garder cela secret et d’éviter d’en faire une obsession si vous en parlez à toutes les personnes que vous allez croiser.

Bien sûr, parlez-en à vos proches ! Ceux qui vous motiveront, que vous complimenteront !

Pour finir, jouez l’OPTIMISME ! Souriez, motivez-vous ! Votre nouvelle vie est en marche. Vous mangez mieux, vous vous sentez bien, votre poids suivra. Dès que le moral baisse, pensez au corps que vous êtes en train de forger : ce corps sera bien à l’extérieur mais aussi à l’intérieur. Une perte de poids doit vous rendre heureux au quotidien. Si vous déprimez, et êtes fatigués, changez de tactiques, vous avez fait une erreur quelque part.

N’hésitez pas à commenter vous abonner, et partager votre propre expérience !

Consommer (mieux) avec des marques/sites responsables

logo hopaal
logo avril cosmétique
logo we dress fair
logo naturalia